Randonnées FIRA Automne 2018

Thème 2019 : Les Personnages célèbres et les « Figures » locales en Cévennes

En Cévennes, comme dans chaque région, on assiste à l’émergence de personnages qui se sont distingués dans des domaines divers pour acquérir une notoriété plus ou moins importante. La liste peut s’étirer longuement au hasard de la chronologie. Chaque époque a vu surgir des individus qui l’ont personnifiée et dont les actes, selon la subjectivité de leurs contemporains, ont mérité de s’inscrire dans la légende.

La singularité du FIRA est d’évoquer le temps d’une escapade quelques-uns de ces « héros » dans les lieux et l’environnement géographique où ils ont évolué. Les animateurs et les intervenants auront à cœur de faire ressortir de l’ombre ceux qui ont marqué durablement leur époque, ceux qui, grâce aux ouvrages qui leur ont été consacrés, ont fait montre de qualités (ou de faiblesses) exceptionnelles qui leur ont valu cette notoriété.

Peu de régions de France ont gardé aussi présente l’empreinte du Moyen-Âge, avec les innombrables châteaux, églises et voies de communications, dus à une histoire particulièrement tourmentée. En longeant tous ces vestiges, on peut faire revivre les seigneurs d’Anduze, de Sauve et d’Alès qui ont dominé par leur puissance une grande partie du Languedoc. Mais c’est la religion, et notamment l’antagonisme entre catholiques et protestants, qui a généré un nombre considérable de célébrités et de « figures » locales, encore bien présentes dans nos mémoires grâce à l’apport d’une bibliographie qui dépasse de loin toutes les autres époques.

De 1562 à 1715, des diverses guerres de religion à la fin de l’épopée des Camisards, il serait vain d’énumérer tous les protagonistes qui se sont fait un nom au hasard des nombreuses péripéties qui ont marqué la mémoire de ce pays. Relevons au moins les plus charismatiques des chefs de cette révolte : Abraham Mazel, Pierre Laporte dit « Rolland » ou Jean Cavalier… Ils sont d’autant plus présents dans nos cœurs qu’ils sont encore l’objet de débats, de conférences et d’écrits trois siècles après leurs « exploits ». Ils sont si proches de nos chemins de randonnées et de nos haltes.

En Cévennes, presque chaque village peut s’enorgueillir de naissances, de faits d’armes, d’événements mettant sur le devant de la scène des hommes que peut-être rien ne prédestinait à un destin hors du commun. Grâce à des historiens renommés ou chercheurs de grande notoriété tels que Pierre-André Clément (chemins, églises, marchés, transhumance), Yann Cruvellier (portraits en Cévennes), Philippe Joutard, Robert Poujol, Daniel Travier, Jean-Noël Pelen, Jean-Paul Chabrol, Max Chaleil, Patrick Cabanel, Pierre Rolland, Janet Teissier du Cros l’évocation de la vie des héros de nos Cévennes est possible. Sans oublier les héros authentiques de nos vallées ceux qui, dans l’anonymat, ont forgé au fil des siècles ces paysages décorés de châteaux, d’églises, de maisons fortes ou mas isolés, de terrasses et de murets, d’ouvrages hydrauliques et tout ce petit patrimoine vernaculaire qui donne à notre région cette couleur et cette atmosphère si particulière. Les animateurs vous conteront sans doute des anecdotes liées à des personnages pittoresques qui ont marqué leur village : histoires insolites, souvent drôles, reflétant une personnalité sortant de l’ordinaire. Certaines d’ailleurs, sans que l’on puisse distinguer le fond de vérité de la légende ou de l’imagination, sont intégrées dans des romans de maîtres conteurs du pays (André Chamson, Jean-Pierre Chabrol et bien d’autres à peine moins célèbres).

L’occasion d’évoquer, le temps d’une randonnée, quelques-uns de ceux qui ont donné cette âme incomparable aux Cévennes.

Gilbert Calcatelle